Sur le site de l'hopital de Marseille il existe un jardin qui était laissé a l'abandon. Un projet de réhabilitation a été mis en place par Gilles Clément, un paysagiste. Ce projet devra réunir certains symboles tels que les valeurs hospitalières ou bien offrir des espaces différenciés pour les usages des divers publics.

 

La personne gérant ce projet voit en un jardin, un espace qui contribue à l'équilibre de l'individu. L'objectif de ce projet est également de savoir si le jardin peut devenir un objet thérapeutique sur les personnes concernées qui sont des adolescents en psychiatrie. Le parc sera donc ouvert pour ces personnes en priorité mais aussi aux associations qui adhérent à ce projet, ainsi qu'au pulic.

Un certains nombres d'aménagements seront fait dans ce jardin, ils porteront principalement sur la construction, mais aussi le jardinage. Ce point la a d'ailleur fait l'objet d'un amendement du projet car il s'agit d'une activité qui aura sans doute une action bénéfique de ré-équilibrage sur les personnes qui se chargeront de cette tache.

 

La conception se fait dans un échange perpétuel entre les étudiants en soin infirmier et le personnel de l'hôpital. Avec ces échanges, différentes pistes de développement sont apparues, comme l'envie de créer des liens avec la ville qui entoure le jardin.

 

 

MAR_Plan_esquisse-G_Clement

 

Sources: dossier carnet de santé e(s)t culture(s)